Les cinq étapes pour maîtriser les entrevues téléphoniques

L’entrevue téléphonique est probablement la partie la plus déterminante dans votre recherche d’emploi. Voilà ce que vous devez faire pour mettre toutes les chances de votre côté.

Les cinq étapes pour maîtriser les entrevues téléphoniques

 

Vous pensez que l’entrevue est la première étape vers votre nouvel emploi? Détrompez-vous. La plupart des recrutements commencent par un appel téléphonique, soit avec un recruteur, soit avec le directeur des RH, soit avec le responsable de recrutement ― et parfois avec les trois à la fois. Avant de penser à votre tenue pour l’entrevue ou de vous entraîner pour la poignée de main, vous devez d’abord franchir le premier obstacle : l’entrevue téléphonique.

À l’ère des textos, des Snapchat et des hashtags, l’art de la conversation téléphonique s’est un peu perdu. Cependant, c’est une compétence qui peut être maîtrisée rapidement si vous connaissez les bases — et que vous vous y préparez correctement.

Donc, avant de décrocher le téléphone, vous devez être prêt à vous montrer sous votre meilleur jour professionnel aux employeurs potentiels. Voici cinq conseils d’experts qui vous aideront à vous sortir des entrevues téléphoniques, même les plus difficiles.

Préparez-vous-y comme pour un examen, mais utilisez une antisèche!

Même si vous ne pouvez pas bénéficier d’un rapport face-à-face, l’entrevue téléphonique a l’avantage de vous permettre d’utiliser des notes plutôt que de vous fier à votre mémoire pour faire valoir vos atouts. Imprimez à l’avance les antisèches, à la fois pour mieux vous vendre et pour montrer que vous êtes bien informé sur l’entreprise.

Avez-vous déjà préparé une argumentaire éclair? C’est le moment de le faire, et une fois prête, imprimez-la et placez-la à côté de votre téléphone.

En outre, dès que vous avez décroché l’entrevue, commencez à faire des recherches! Renseignez-vous sur l’entreprise, le poste et l’intervieweur (si possible). Plus vous serez préparé, plus vous serez à l’aise au téléphone.

« Commencez par consulter leur site Web, lire leurs blogues et comprendre leur énoncé de mission », explique Scott Wesper, directeur du recrutement chez Arch Resources Group, une société de gestion du capital humain à Miami.

« Si vous savez qui sera votre intervieweur à l’avance, renseignez-vous sur lui. Vous en apprendrez ainsi un peu plus sur la personne, et trouverez peut-être même des points communs » conseille Wesper.

Votre recherche doit comprendre une antisèche des données importantes de l’entreprise et des réponses aux questions d’entrevue standard, telles que « dites-moi pourquoi vous voulez ce poste, » et même comment répondre à la question toujours gênante sur le salaire.

Trouver un endroit où vous serez à l’aise

Lors d’une entrevue en personne, il faut bien s’habiller, se mettre en valeur et faire avec l’endroit qu’ils choisissent ― en général un bureau gris, neutre, avec un éclairage fluorescent. Quand il s’agit d’une entrevue téléphonique, vous pouvez créer la scène qui vous mettra le plus à l’aise possible. Cela ne veut pas forcément dire que vous devez la faire dans votre lit, en portant un chandail en coton ouaté ou un tee-shirt. Généralement, le fait d’être bien habillé donne l’impression d’être un peu plus professionnel, même si vous appelez de la maison.

Quel que soit votre tenue vestimentaire ou l’endroit où vous prenez l’appel, il faut trouver un endroit calme et bien desservi par le réseau (si vous utilisez un téléphone cellulaire qui doit être complètement chargé) au moins 30 minutes avant l’heure prévue. Il est préférable d’utiliser un téléphone fixe si vous en avez un.

« Limiter le bruit de fond vous aidera à rester concentré pendant l’entrevue et ne gênera pas la personne qui vous interviewe, » ajoute Wesper.

Si vous êtes vidéoconférence, veillez à trouver un endroit avec une bonne connexion, ou mieux encore, utilisez une connexion Ethernet pour minimiser le risque de déconnexion au cours de l’interview. Trouver un endroit neutre et bien éclairé. Ne vous installez pas devant une fenêtre. Cela va créer un contour, et vous serez très probablement dans l’ombre tout le temps.

Parlez avec assurance et clarté

Vous ne pouvez pas charmer un intervieweur avec votre sourire au téléphone, vous devez donc communiquer votre enthousiasme et votre professionnalisme en vous servant uniquement de votre voix.

Après avoir évalué les compétences de base, les intervieweurs téléphoniques jugeront avant tout votre niveau d’intérêt pour le poste. Il n’y a rien de pire qu’une conversation monotone et ennuyeuse. Essayez donc de parler clairement et avec un certain enthousiasme de cette offre qui se présente.

« Il est important de changer de ton pour les points importants, et vous devez appliquer le même principe lors de votre entrevue téléphonique », confie Jordan Wan, fondateur de CloserIQ, un programme de recrutement en ventes à New York. « Essayez d’ajouter des inflexions et de mettre l’accent sur vos points les plus importants. »

Rester debout peut contribuer de façon significative à renforcer votre confiance en vous. « Même si c’est par téléphone, votre posture corporelle a un impact sur votre voix et votre ton », explique Georgene Huang, fondatrice de Fairygodboss, une entreprise d’amélioration du milieu de travail pour les femmes basée à New York.

Écouter activement et prendre des notes

Bien écouter est l’une des techniques les plus sous-estimées lors des entrevues, mais elle est d’une importance capitale. Non seulement l’écoute active permet de rythmer la conversation, mais elle vous donnera aussi des informations que vous pourrez utiliser par la suite au cours de l’appel.

« Pendant l’entrevue, écoutez activement », dit Mary Warriner, spécialiste principale des ressources humaines chez BlueCross BlueShield de l’ouest de New York. Mais il ne faut pas que cela vous empêche de vous concentrer sur des informations essentielles. « Prenez des notes pendant que le recruteur vous donne des détails sur le poste, le processus et la vue d’ensemble de l’entreprise », explique Warriner. « Ce sont des informations précieuses qui serviront à créer de nouvelles questions pour des entretiens ultérieurs ou à la fin de l’appel. »

Encore une fois, l’un des avantages d’une entrevue téléphonique est qu’ils ne peuvent pas vous voir prendre des notes. Prenez des notes et utilisez cette information plus tard pour les impressionner avec votre perspicacité et votre sens aigu de l’observation.

Clore l’appel en vous faisant préciser clairement la suite des événements

Un des aspects les plus pénibles du processus de demande d’emploi est le sentiment d’être laissé dans l’ignorance, de ne pas savoir si cela s’est bien passé et ce que vous devez faire par la suite. Heureusement, vous pouvez éviter cela. Prenez un moment à la fin de l’entrevue téléphonique pour demander comment se passe la suite. Et pour être sûr de ne pas oublier de le demander, écrivez une note indiquant « Demande des informations sur la suite des événements ».

« La meilleure façon de conclure l’appel lorsqu’on vous demande si vous avez des questions à poser est de vous enquérir de la suite des événements », indique Dana Case, directrice des opérations chez MyCorporation.com, une entreprise en ligne dont le bureau est à Calabasas, en Californie. « Cela vous donnera un aperçu du déroulement de leur procédure de recrutement et de la façon dont ils comptent assurer le suivi avec vous. »

Ne les laissez pas attendre

Les entrevues téléphoniques peuvent être gênantes si vous ne savez pas à quoi vous attendre et plus vous vous serez mal à l’aise, plus vous aurez de difficulté à convaincre l’intervieweur que vous êtes la personne qui convient pour le poste. Mais une petite préparation vous permettra de vous démarquer tout au long de l’entrevue. Vous avez besoin d’aide pour préparer vos réponses? Inscrivez-vous sur Monster dès aujourd’hui. En tant que membre, vous recevrez directement dans votre boîte de réception des idées pour les entrevues, des conseils pour votre carrière et des conseils pour la recherche d’emploi. Vous apprendrez comment répondre de façon convaincante à des questions courantes (et moins courantes) de manière à mettre en valeur vos atouts et votre enthousiasme. C’est comme avoir un conseiller en emploi à votre disposition à chaque étape du processus.