Les obstacles qui vous empêchent d’obtenir votre premier emploi

Vous avez passé tous vos examens haut la main à l’université, mais aujourd’hui, vous rencontrez beaucoup de difficultés dans le monde du travail. Voilà comment débloquer les choses.

Les obstacles qui vous empêchent d’obtenir votre premier emploi

 

La saison de la remise des diplômes universitaires approche à grands pas, mais vous avez d’autres soucis que celui de commander votre chapeau et votre robe de cérémonie. Le fait est que vous n’aurez pas forcément votre premier emploi au moment où vous recevrez votre diplôme.

Certes, le marché du travail est en plein essor. Exemple concret : Selon les résultats de l’enquête Job Outlook 2019  (Perspectives de l’emploi en 2019) de la NACE (Association nationale des universités et des employeurs), les employeurs prévoient recruter 16,6 % plus de jeunes diplômés de la promotion 2019 pour des postes aux États-Unis qu’ils ne l’avaient fait pour la promotion 2018. Cependant, trouver un bon premier emploi est toujours difficile. 

Monster s’est entretenu avec des experts en gestion de carrières pour comprendre pourquoi autant de jeunes diplômés universitaires se retrouvent dans une impasse et ce que vous devez faire pour ne pas devenir l’un d’eux.

Vous ne faites pas le nécessaire pour que votre candidature passe le stade du robot

Pour que votre CV arrive entre les mains d’un responsable de recrutement, il vous faudra probablement passer par un système de suivi des candidats, explique Wendy Enelow, rédactrice en chef de CV et coauteure de Modernize Your Resume (Modernisez votre CV) : Se démarquer, c’est se faire engager. Cela signifie qu’il vous faudra utilisez les bons mot-clés, dit M. Enelow; vous le trouverez en consultant la langue utilisée dans l’offre d’emploi.

La mise en forme a également son importance Même si votre CV contient les mots-clés nécessaires, si vous avez une présentation complexe (p. ex., vous utilisez un choix de la police sophistiqué), le document pourrait ne pas être lisible sur l’ordinateur ou le téléphone intelligent du responsable du recrutement. « Ne soyez pas trop créatif » dit Kim Carbia, accompagnatrice en gestion de carrière de la génération Y.

Vous n’êtes pas en train de créer des liens personnels

« Lorsque les étudiants universitaires entendent le mot “réseau”, ils oublient souvent de penser à leur réseau social plus large, qui comprend les parents, les amis et même les amis de leurs parents », explique Courtney Templin, présidente de JB Training Solutions, une entreprise de développement professionnel établie à Chicago. « Ces gens ont déjà investi en vous et veulent vous aider à réussir. »

Adoptez une approche ciblée en créant une liste d’entreprises où vous aimeriez trouver votre premier emploi, puis communiquez-la à votre entourage. « Parlez à chaque personne faisant partie de votre réseau, » dit Carbia. « Vous ne pouvez pas savoir d’où viendra votre prochain emploi. »

Vous perdez pied lors de l’entrevue

Votre CV et votre expérience à eux seuls ne sont pas suffisants pour vous permettre d’obtenir le poste. Vous devez réussir la rencontre en personne pour obtenir le poste.

Vous n’avez probablement pas encore beaucoup d’expérience avec ce genre de conversation professionnelle, dans laquelle vous devez mettre en valeur vos atouts, vous servir d’informations anecdotiques et de narration  pour montrer vos compétences, sans pour autant vous montrer trop prétentieux. Il est donc indispensable que vous vous entraîniez avec des simulations d’entrevue.

Demandez l’aide d’un professeur à l’université, recommande Joan Kuhl, fondatrice et présidente de l’agence de recherche et de conseil en carrière Why Millennials Matter, basée à New York. Vous devez toujours être à l’affût de l’information dans votre domaine et être au fait de ce que les employeurs recherchent chez les candidats débutants.

L’entrevue d’embauche est l’occasion de montrer que vous connaissez bien la marque de l’organisation, soyez donc au fait des actualités de l’entreprise et intégrez ces sujets dans la conversation. « Il faut montrer que vous avez bien fait vos devoirs », affirme Carbia.

Vos attentes ne sont pas réalistes

Vous devez accepter le fait que votre premier emploi ne sera probablement pas votre emploi idéal. Le fait est qu’il faut du temps — et en général, un certain nombre de cotisations — pour faire une carrière idéale. Ne vous contentez pas de n’importe quoi, mais ne rejetez pas non plus une occasion qui n’est pas parfaite à 100 %. Vous aurez l’occasion d’acquérir plus d’expériences qui vous intéressent quand vous aurez franchi la porte et que vous aurez fait impression sur les gens.

Considérez plutôt votre premier emploi comme un tremplin vers vos objectifs de carrière à long terme. Il faut également que vous vous assuriez que vos attentes salariales sont réalistes; une enquête réalisée par LendEdu a montré qu’en moyenne, les étudiants s’attendent à gagner 60 000 $ pour leur premier emploi après l’université, mais qu’en réalité, ce chiffre se rapproche davantage de 50 000 $.

Votre lettre de motivation ressemble à votre CV

Ce n’est pas facile de rédiger une lettre de motivation convaincante, surtout lorsque vous cherchez un premier emploi. C’est une erreur fréquente, cependant, affirme Templin : « Les gens font l’erreur de remettre ce qu’il y a sur leur CV. » Décrivez plutôt des expériences qui montrent vos atouts afin de vous présenter comme une solution au problème de l’entreprise.

« Parlez de ce que vous apportez à l’organisation », conseille Carbia, qui recommande de ne pas dépasser une page pour votre lettre de motivation.

Votre CV est uniformisé

Soumettre un CV générique ne vous mènera pas jusqu’à l’entrevue, confie Templin.

Il est vrai que personnaliser votre CV pour chaque emploi auquel vous postulez peut être fastidieux et prendre beaucoup de temps (surtout lorsque vous essayez de profiter de vos derniers mois de liberté avant d’entrer dans le monde réel). Ainsi, plutôt que de postuler à des dizaines d’offres d’emploi en ligne, trouvez cinq ou dix offres d’emploi intéressantes et prenez le temps de personnaliser votre CV. 

Voudriez-vous un coup de main pour peaufiner votre CV? Vous pouvez dès aujourd’hui faire évaluer gratuitement votre CV par les experts du Service de rédaction de CV de Monster. Vous recevrez des commentaires détaillés dans un délai de deux jours ouvrables, y compris une évaluation de la présentation et du contenu de votre CV, et un pronostic quant à la première impression d’un recruteur. C’est un moyen rapide et facile de donner une touche professionnelle à votre demande d’emploi.