Besoin d’aide? Ayez recours à votre Programme d’aide aux employés!

Besoin d’aide? Ayez recours à votre Programme d’aide aux employés!


Par Kerry Knapp
Collaborateur de Monster


« Quelque 20 % des travailleurs ont des problèmes suffisamment sérieux pour nuire à leur rendement. L’important est de s’y attaquer sans tarder et de ne pas attendre que le problème influe négativement sur le travail. »

À titre de PDG de Homewood Employee Health, un organisme qui fournit des programmes d’aide aux employés (PAE) exhaustifs depuis plus de 27 ans, Fran Pilon sait de quoi elle parle.

Pour ceux qui ne connaissent pas le PAE, également appelé Programme d’aide aux employés et leur famille (PAEF), j’ai appelé Pilon pour savoir comment ils fonctionnent et ce que devraient savoir les employés.

Qu’est-ce au juste qu’un PAE?

Un PAE est un service de consultation confidentiel à court terme, qui s’adresse aux employés qui traversent des moments difficiles. Il est habituellement financé par votre employeur et fourni par un organisme externe, ou parfois par un service interne de votre entreprise.

Chose assez surprenante, les problèmes mentionnés à un PAE n’ont pas à être liés au milieu de travail ni même influer sur le rendement au travail.

« Le PAE permet de trouver une solution à un problème personnel, explique Pilon. Au fil des années, l’éventail des problèmes s’est considérablement élargi. Aujourd’hui, le PAE aborde des points tels que le rôle parental, les conseils juridiques, comment rester en bonne santé et composer avec le stress, et offre même des conseils sur la gestion des finances. »

Lorsqu’on lui demande de citer les trois problèmes les plus fréquents, Pilon répond sans hésiter : « Les relations, avec le conjoint, les enfants ou des membres de la famille. Vient ensuite la dépression, un problème de plus en plus répandu. Les gens ont de la difficulté à composer avec le stress, l’anxiété et la dépression. Ces deux problèmes représentent de 50 à 60 % de tous les cas traités. Au troisième rang, il y a les rapports parents-enfants, les relations avec les adolescents entre autres. »

Les autres soucis des employés peuvent porter sur le stress au travail, les soins aux personnes âgées, le harcèlement, l’abus d’alcool ou de drogues, la séparation, la perte d’un parent, l’équilibre entre le travail et la famille, les problèmes juridiques et la violence au foyer, pour n’en nommer que quelques-uns.

Comment ça fonctionne?

Dans la plupart des cas, les employés appellent à un numéro qu’on leur donne lorsqu’ils ont besoin d’aide. La personne qui répond, appelée l’agent de référence, le représentant du service à la clientèle ou encore le conseiller à l’accueil, est parfaitement formée et connaît très bien les ressources communautaires, y compris les services sociaux, financiers et de santé mentale, les psychologues, etc.

Comme Pilon me l’indiquait : « Le travail du conseiller à l’accueil est d’évaluer la situation et son urgence, puis d’orienter l’appelant vers un conseiller, un travailleur social ou un programme. Les conseillers offrent habituellement de l’aide à court terme (une à cinq séances). »

Si le problème du client demande un traitement spécialisé en matière de santé mentale ou une consultation à plus long terme, le client est alors orienté vers le professionnel approprié. Le PAE offre aussi des consultations immédiates en situation de crise.

L’objectif est d’aider les employés à établir et à clarifier les problèmes qu’ils vivent, à fournir les ressources qui leur permettent de résoudre leurs problèmes, et à leur apprendre à composer avec la situation. En bout de ligne, le but est de rendre l’employé en meilleure santé et plus heureux et de rétablir sa productivité au travail.

Votre employeur saura-t-il que vous avez appelé?

La confidentialité de chaque dossier est essentielle au succès de tout PAE, et toutes les précautions sont prises pour veiller à ce que le supérieur d’un employé ne sache jamais que l’employé a eu recours au PAE.

Bien entendu, le PAE présente un rapport à l’employeur sur l’utilisation du programme ainsi que sur les problèmes les plus sérieux en milieu de travail. D’expliquer Pilon : « Le PAE peut faire état à l’employeur des tendances en matière de niveau de stress, de sorte que des politiques et procédures soient mises en œuvre pour faire reculer ce niveau de stress. Il peut procéder de la même façon si le travail par postes est source de tensions importantes ou si l’inquiétude soulevée par la sécurité au travail est à son comble. »

« Toutefois, toutes les données personnelles demeurent entièrement confidentielles, poursuit-elle. Mis à part quelques situations où la divulgation est exigée par la loi, par exemple si la vie d’un employé est en danger, l’employé peut avoir recours au PAE à l’insu de son employeur. »

Où trouve-t-on un PAE?

Environ 80 % des employeurs canadiens ont un PAE. Si vous travaillez pour un employeur, vérifiez auprès de votre supérieur ou du Service des ressources humaines pour voir si vous (et votre famille) avez accès à un PAE.

Si vous êtes en quête d’un emploi, Pilon précise que le PAE constitue un avantage social à rechercher. « Le fait d’offrir aux employés une ressource qui leur permet de rester en santé constitue un symbole de l’intérêt que l’employeur manifeste à l’égard de ses employés. »

De toute façon, ne craignez pas de demander de l’aide. Il arrive un jour ou l’autre que nous ayons tous besoin d’un coup de main.