Skip to main content

Cinq bonnes raisons de ne jamais refuser une entrevue

Cinq bonnes raisons de ne jamais refuser une entrevue

Ne jamais refuser d'entrevue


Par Brandon Miller

Collaborateur de Monster de la génération Y

C’est immanquable! Dès que vous débutez à un nouvel emploi et que votre carrière semble afficher une certaine constance, voilà qu’une nouvelle occasion s’offre à vous. Sur le plan cosmique, il est impossible d’expliquer pourquoi ces offres d’entrevues surgissent au moment le plus inopportun, ce qui ne veut pas dire qu’il faille les ignorer. Que vous soyez satisfait de votre situation actuelle ou que le poste offert ne vous semble pas idéal à première vue, voici cinq bonnes raisons de ne jamais laisser passer une entrevue.

1. C’est l’occasion de peaufiner vos prestations

Peu importe le nombre de questions d’entrevue que vous pose votre mère pour que vous vous fassiez la main, elle ne pourra jamais reproduire une entrevue réelle. Chaque entrevue constitue une occasion exceptionnelle, en ce sens qu’elle vous met dans une situation de stress et vous oblige à faire face corps et âme à la pression. Que le poste faisant l’objet de l’entrevue vous intéresse ou non, profitez de l’occasion de vous entraîner à rester calme face au stress et prenez note des questions auxquelles vous devriez vous attendre.

2. Vous pouvez comparer avec votre situation actuelle

Avant mon premier stage dans un magazine, je pensais que tous les magazines reproduisaient le décor de Chère Betty et que tous les rédacteurs en chef ressemblaient à Meryl Streep dans Le diable s’habille en Prada. C’est vrai que certains rédacteurs en chef sont diaboliques et passent un temps incroyable cachés derrière des verres fumés, mais d’autres sont des gens vraiment adorables. Au fil de mes entrevues, je me suis retrouvé dans les bureaux de toutes sortes de publications différentes, petites et grandes, locales et nationales, spécialisées et générales. Ce qui est formidable avec les entrevues, c’est qu’elle vous offre l’occasion d’observer de nouveaux environnements. Pour pouvoir prendre une décision de carrière judicieuse, vous devez avoir une excellente perspective, ce qui veut dire notamment que vous devez pouvoir comparer votre situation actuelle à d’autres situations potentielles.

3. L’entrevue vous permet de vous faire remarquer par une entreprise

Une bonne impression peut durer très longtemps, d’où l’importance extrême de ne jamais laisser passer une occasion d’entrevue. Que faire si vous débutez tout juste à un poste génial et que vous ne cherchez plus vraiment ailleurs? Hé bien, si les choses tournent mal à votre nouvel emploi, vous vous féliciterez d’avoir offert une prestation éblouissante lors de votre dernière entrevue. Les recruteurs se rappellent les C.V. et les dossiers beaucoup mieux lorsqu’ils peuvent y rattacher un visage et un semblant de personnalité. Cherchez donc toujours à les impressionner au plus haut point!


4. Ce pourrait être le poste dont vous avez toujours rêvé

Tout comme il ne faut pas juger un livre par sa couverture, on ne peut pas juger une occasion de carrière par son affichage sur Monster.ca. L’entrevue vous donne la chance de poser toutes vos questions et d’en savoir le plus possible sur le poste offert. Celui-ci peut comporter toutes sortes de responsabilités dont vous n’aviez pas pris conscience. Ou encore réserver des avantages de taille comme des semaines de travail ou des horaires d’été plus courts, ou la possibilité de travailler de la maison. Vous ne le saurez jamais si vous ne posez pas vos questions.

5. Il y a peut-être d’autres occasions sur le marché

Personne n’est mieux informé sur les postes à combler que les recruteurs des ressources humaines. Si vous leur en mettez plein la vue lors d’une première rencontre, ils se souviendront sans aucun doute de vous lorsque d’autres postes seront offerts. Et il est toujours possible qu’il y ait déjà un poste à combler qui réponde davantage à vos intérêts et à vos objectifs à long terme.

Ce qu’il ne faut pas faire :

1. N’exprimez pas votre désintérêt pour le poste. Cela semble aller de soi, mais les gens perdent parfois tout sens logique sous la pression. Pour demeurer dans les bonnes grâces des intervieweurs (et pour ne pas leur donner l’impression qu’ils perdent leur temps), manifestez de l’intérêt pour le poste offert mais ajoutez que vous aimeriez être mis au courant des occasions futures.

2. Ne vous mettez pas un intervieweur à dos. La seule chose qui puisse être pire que d’avoir une mauvaise entrevue, c’est de ne pas s’y présenter du tout. Si vous décidez de ne pas vous rendre à une entrevue, donnez un simple coup de fil par courtoisie et pour ne pas vous retrouver sur une quelconque liste noire. Une recruteuse m’a raconté un jour qu’elle avait envoyé par courriel à tous ses contacts une liste des « absents sans prévenir ». Arrangez-vous pour ne pas vous retrouver sur cette liste.

3. Ne posez pas de jugements hâtifs. Essayez de ne pas évaluer une entrevue potentielle en fonction de l’expérience d’un ami avec une entreprise ou à un poste similaire. C’est de votre carrière dont il est question et c’est tout ce qui compte.

Donnez-nous votre opinion!

Back to top