Pas évident d'être le « p'tit » nouveau!

Pas évident d'être le « p'tit » nouveau!


Par Anya Martin
Collaboratrice de Monster


La première semaine à votre nouvel emploi est supposée être excitante, le commencement d’une nouvelle aventure pour votre carrière, et vous aviez hâte de faire quelque chose de différent. Peut-être même que vous avez changé de domaine, en sautant du domaine du droit à celui des finances, ou d’un cabinet de technologies à celui d’un centre médical.

Peu importe votre situation, le commencement d’un nouvel emploi veut dire que vous devrez affronter une variété de défis, incluant peut-être l’apprentissage d’un nouveau logiciel ou d’un tout nouveau système d’exploitation. Vous êtes convaincu(e) de pouvoir apprendre, lorsque tout d’un coup, vous vous retrouvez en bas d’une montagne d’apprentissage qui semble être aussi élevée que le mont Everest.

Pas de panique. Souvenez-vous des premiers jours à votre dernier emploi. Vous étiez vraisemblablement aussi nerveux ou nerveuse, mais, après un certain temps, toutes ces tâches compliquées étaient devenues automatiques pour vous. Voici quelques suggestions pour vous aider à surmonter cette montagne de défis.

Posez des questions

Les employeurs ont parfois tendance à supposer que les employé(e)s sont des voyant(e)s, alors il vaut mieux s’informer de ce qu’on attend de vous au tout début. Dans le marché du travail, ces jours-ci, de plus en plus d’employés doivent rendre compte à des supérieurs multiples, alors souvenez-vous que ces supérieurs pourraient différer dans leurs préférences.

Vous serez aussi peut-être jumelé(e) à un superviseur ou à un collègue de travail, à qui vous pourrez poser toutes vos questions. Cependant, comme dans bien des milieux de travail, il n’existe personne qui possède toutes les réponses ou qui soit toujours disponible pour répondre à vos questions. Alors, il serait mieux d’identifier quelles sont les personnes qui sont les mieux placées pour répondre aux questions, selon le sujet. Si vous faites partie d’une équipe où les tâches de chaque travailleur sont semblables, vous aurez le choix parmi plusieurs. Les autres sources de renseignements pourraient être les spécialistes en TI pour les questions informatiques, les commis à la salle du courrier pour les questions d’instructions d’envoi et l’équipe des ressources humaines pour les questions de règlements. Laissez ces personnes savoir que vous êtes nouveau ou nouvelle, et demandez-leur de vous montrer leur savoir-faire.

Mais assurez-vous de ne pas les déranger

Dans un bureau vraiment occupé, vous sentirez peut-être que votre avalanche de questions est parfois dérangeante. Soyez attentif à ce que votre interlocuteur fait avant de lui poser une question. Prêtez attention à son langage corporel et au ton de sa voix. Est-ce que votre collègue ou employeur semble être paniqué ou au milieu de quelque chose? Si oui, votre question peut-elle attendre? Pouvez-vous revenir à cette tâche plus tard et faire autre chose en attendant? Songez d’aller peut-être voir quelqu’un d’autre ou à accumuler plusieurs questions, de sorte que vous dérangerez la personne moins souvent. Vous pouvez aussi lui demander quel serait le meilleur moment pour vous rencontrer ou lui envoyer vos questions par courriel, de cette manière, vos questions pourront être répondues à un temps plus convenable.

Prenez des notes

Ceci pourrait sembler évident, mais le truc pour s’adapter à un nouvel emploi est d’avoir accès aux renseignements lorsque vous en avez besoin. Assurez-vous de bien organiser vos notes d’instructions et vos listes de tâches. Si votre emploi requiert de vous déplacer souvent, il vous sera inutile d’afficher des notocollants sur votre babillard. Utilisez plutôt un ordinateur portatif ou une chemise-accordéon avec des divisions identifiées que vous pourrez même apporter à la maison pour réviser.

Demandez des exemples

Si vous êtes incertain(e) pour savoir comment remplir un certain formulaire ou comment rédiger un certain document, demandez pour obtenir un exemple déjà complété que vous pourrez garder avec vous comme référence. Essayez de classer ces exemples dans votre ordinateur portable ou dans votre chemise-accordéon.

Inscrivez-vous à des cours

Plusieurs entreprises offrent des cours gratuits pour aider les employés à s’enrichir sur une variété de connaissances, telles que les logiciels, le service à la clientèle ou des compétences plus spécialisées comme le codage médical. Demandez à votre superviseur de vous fournir une liste de cours disponibles, un grand nombre d’entres eux pourraient se donner en ligne ou en format CD-ROM, pour un apprentissage individuel. Plusieurs grandes entreprises afficheront même les descriptions et horaires des classes sur leur intranet. De plus, vous pouvez rechercher des tutoriels à l’intérieur des logiciels, explorer les sections «Aide» ou parcourir les manuels d’instructions.

En terminant, n’oubliez pas de respirer profondément! Votre employeur a consacré du temps pour que vous puissiez apprendre. Lorsque vous remplissez un poste essentiel dans un milieu où les activités se déroulent à un rythme rapide, vous vous sentirez peut-être sous pression pour remettre le travail à temps. Cependant, en entreprenant des tâches trop rapidement, vous courez la chance de faire des erreurs. Si vous vous inquiétez à propos de votre vitesse de complétion, parlez-en à votre superviseur et mentionnez votre appréciation pour l’importance de parfaire les tâches correctement.

Traduit par Josée Mercier