Économiser sur le salaire

L’art d’établir un budget pour le professionnel de premier échelon

Économiser sur le salaire

 


Par Brandon Miller
Collaborateur de Monster de la génération Y

Que les salaires de départ laissent grandement à désirer est un secret de Polichinelle! Nombre d’entre nous se démènent pour arriver à équilibrer les remboursements de prêts étudiants et les tracasseries financières de tous les jours. Lorsqu’on reçoit un salaire de premier échelon, il est important de tirer le maximum de son argent. Voici quelques conseils sur la façon d’établir un budget lorsque la situation fiscale est précaire, sans nécessairement recourir à l’hibernation ou à l’isolement social.

Débarrassez-vous d’abord des éléments de première nécessité invariables

Bien que cela coule de source, vous ne pouvez pas imaginer le nombre de mes amis qui n’ont pu faire leurs paiements de cartes de crédit ou qui se sont fait couper le câble. La plus grande partie de votre budget devrait être consacrée aux biens de première nécessité, soit ceux qui sont fixes (loyer, carte de métro ou assurance auto, paiement minimum de la carte de crédit) et ceux qui peuvent être facilement estimés (électricité, câble et Internet, téléphone cellulaire).

Grattez là où c’est possible

La nourriture est également un bien de première nécessité, c’est vrai, mais ce n’est pas le cas des sandwichs gastronomiques pour le dîner et des soupers dans les restaurants cinq fourchettes. Préparez vos repas et dînez au bureau de telle sorte que votre budget alimentaire ne fasse pas ombrage sur tout le reste. Vous avez une voiture? Utilisez-la uniquement pour les sorties que vous ne pouvez pas faire à pied ou en prenant le transport public. Votre budget pour l’essence variera selon les fluctuations du prix à la pompe, mais c’est un élément qu’il vous faudra avoir sans cesse à l’œil.

Bâtissez-vous un petit coussin

Aussi précaire que puisse être votre situation financière, il est important d’économiser en prévision des jours plus difficiles. Établissez un montant qui respecte votre budget – même si ce n’est que cinquante dollars par mois – et déposez-le dans un compte séparé. En cas d’urgence, vous vous féliciterez d’avoir cet argent sous la main. Si vous êtes très économe, vous pourriez même amasser suffisamment d’argent en quelques années pour verser un acompte sur une maison.

N’oubliez pas les suppléments

Il est essentiel que votre situation financière ne vous empêche pas malgré tout de vous amuser un peu. Il y a toujours moyen de tirer profit des escomptes. Renseignez-vous sur les musées ou les galeries de votre région qui pratiquent des prix réduits certains jours de la semaine, trouvez un cinéma offrant des séances abordables en après-midi ou écumez l’Internet à la recherche d’un bar offrant des verres à prix abordables. Il y a toujours des réductions sur les boissons!

Fixez-vous un objectif

Établissez un objectif global pour vous concentrer sur la situation dans son ensemble. Peut-être souhaiteriez-vous quitter la maison familiale d’ici la fin de l’année ou économisez-vous en vue de l’achat d’une nouvelle voiture ou d’un voyage en Europe. La frugalité se pratique beaucoup mieux lorsqu’on a un objectif devant soi.

Quatre moyens faciles d’économiser :

1. Mettez de côté toute votre monnaie, les pièces de deux dollars et d’un dollar et toutes celles qui encombrent vos poches. Vous serez ébahi de voir ce qu’il est possible d’économiser en menue monnaie au bout d’un mois ou deux.

2. Le site Web Save.ca offre des coupons-rabais très intéressants sur les aliments et les produits ménagers. Il vous suffit de choisir ceux qui vous intéressent et vous les recevrez par la poste.

3. Recherchez toujours l’option la plus abordable. Bien sûr qu’il est beaucoup plus facile de rentrer du bar en taxi le samedi soir, mais songez seulement aux quinze dollars que vous économiseriez en prenant plutôt l’autobus de nuit. Vous êtes un accro de la caféine? Très bien, alors essayez plutôt de changer vos habitudes de consommation. Un café ordinaire vous coûtera habituellement deux fois moins cher qu’un café latte moyen.

4. Attendez un peu avant d’acheter. Évitez les achats impulsifs et voyez si vous avez vraiment besoin de chaque article de luxe qui vous intéresse. Offrez-vous occasionnellement une jolie paire de chaussures ou un chemisier un peu chic, mais faites d’abord le tour des boutiques et réfléchissez bien avant de faire cette acquisition. Et surtout, n’oubliez pas : il n’y a aucune honte à retourner un article si vous prenez conscience que vous n’en avez pas les moyens.