L'importance d'être apprécié au travail

L'importance d'être apprécié au travail

par Sophie Welter, Monster.ca

Deux personnes aux compétences équivalentes passent en entrevue. Jean répond à chaque question de manière détendue et professionnelle et dit exactement ce que l’intervieweur veut entendre. Marie, cependant, raconte une histoire fascinante et sait intuitivement quel est le type de personnalité de l’intervieweur. Elle agit pour qu'il souhaite que la conversation se poursuive après la fin de l’entrevue.

Le fait que l’intervieweur veuille passer plus de temps avec Marie signifie que celle-ci a un avantage réel par rapport à Jean. Pourquoi? Elle est simplement plus appréciée que Jean.

Dans son livre, The Likeability Factor, How to Boost Your L-Factor and Achieve Your Life’s Dreams, le formateur Tim Sanders en vient même à dire que le fait d’être apprécié peut être plus important que les compétences.

Sanders décrit par exemple le cas d’un jeune employé qui avait réussi à échapper à plusieurs vagues de mises à pied dans son entreprise, simplement parce qu’il était toujours bien aimé et apprécié par ses patrons. Des patrons le défendaient toujours et l’aidaient même à trouver d’autres postes dans l’organisation, alors que des gens avec plus d’ancienneté avaient été mis à pied.

«Les candidats pour un poste ont plus de succès s’ils sont sympathiques. Ils sont plus susceptibles d'obtenir une deuxième entrevue et ont de meilleures chances que leur candidature soit retenue pour des emplois. Il est aussi plus probable que ces derniers gardent leurs emplois, tant dans les périodes plus difficiles que les bonnes», explique Sanders.

D’après Sanders, quatre critères essentiels contribuent à rendre une personne sympathique :

  • Gentillesse : C’est la capacité de communiquer des sentiments positifs par des méthodes verbales et/ou non verbales. C’est le premier facteur qui entre en jeu lorsque nous rencontrons quelqu’un pour la première fois et nous formons une première impression de cette personne.

  • Pertinence : cela décrit les affinités que vous pouvez avoir avec une autre personne. C’est-à-dire les points en commun (intérêts et besoins).

  • Empathie : la capacité de comprendre ce que quelqu'un éprouve et à quel point vous pouvez établir un lien avec cette personne.

  • Le fait d’être vrai : pouvoir être honnête et pratiquer ce que vous prêchez.

Linda Matias, présidente de CareerStrides et du National Resume Writers’ Association, est une conseillère carrière qui a écrit à propos de l’importance d’être apprécié des autres. D’après Matias, la majorité des décisions de recrutement sont basées sur le fait de trouver un candidat sympathique ou non. Dans le contexte d'une entrevue, le défi est le suivant : vous devez non seulement montrer votre capacité à accomplir le travail demandé, mais vous devez aussi «aller un peu plus loin pour impressionner le recruteur avec votre image professionnelle - c’est-à-dire votre capacité à vous affirmer, votre détermination et votre flexibilité», dit Matias. Autrement dit, votre caractère peut être aussi important que ce qui se trouve dans votre C.V.

Alors rappelez-vous de ceci lorsque vous êtes au travail ou lors de votre prochaine entrevue. Ce que vous pouvez faire est toujours important, mais le secret pour obtenir votre prochaine promotion est de vous assurer que les gens vous apprécient pendant que vous le faites.

Pour plus d’information sur Tim Sanders, visitez www.TimSanders.com

Traduit par Mélanie Pilon, Monster.ca