Pour faire de votre stage une réussite

Pour faire de votre stage une réussite

par Barbara Reinhold

Chacun sait que les stages de formation sont devenus la «police d’assurance» d’une formation universitaire et que sur son curriculum vitæ, il faut en mentionner plus d’un – trois ou quatre de préférence – pour espérer décrocher l’emploi rêvé une fois le diplôme obtenu. Mais comment s’assurer que ces stages sont adéquats?

La pression de dénicher un stage de formation fait parfois oublier qu’il n’existe pas que de bonnes entreprises où réaliser un tel stage. Certaines ne vous procureront en définitive qu’une expérience désagréable. Ce sont celles qui chercheront à profiter de vous, qui vous manqueront de respect, qui vous en demanderont trop et vous guideront peu ou pas du tout en retour. Celles qui ne vous permettront pas d’observer votre domaine de travail d’une perspective plus vaste que celle du placard à balais auquel vous êtes confiné. Dans le but de vous permettre de vérifier la qualité d’une entreprise offrant des stages, voici dix questions simples à poser à d’éventuels superviseurs ou parrains de stage :

1. Quel genre de supervision assurez-vous généralement à l’égard de vos stagiaires?

2. À quelle fréquence nous rencontrerions-nous pour discuter de mon travail et des projets dont je serais responsable?

3. Quels genres de tâches et de projets ont été assignés à des stagiaires par le passé? Quels sont les projets que vous envisagez attribuer pour ce stage-ci?

4. Avec qui pourrais-je m’entendre sur les termes d’un «contrat de formation» dans le cadre de ce stage

5. Quel genre de personnes ont en général le mieux réussi dans cette entreprise? (Note : est-ce que ça vous ressemble? Sinon, soyez prudents!) Existe-t-il des compétences ou des qualités particulières dont une personne doit faire preuve pour travailler efficacement dans le cadre de ce stage et dans cette entreprise? (Les possédez-vous?)

6. Pourrais-je éventuellement rencontrer et observer des personnes travaillant dans d’autres domaines au sein de l’entreprise? Pourrais-je acquérir une perspective globale de votre entreprise et de votre secteur d’activité en réalisant un stage chez vous?

7. Qui seraient mes collègues de travail? De quelle façon collaborerions-nous?

8. Quel genre de formation préparatoire offrez-vous à vos stagiaires?

9. Au regard de mon expérience et de mes compétences, quelle contribution espérez-vous que je puisse apporter à votre entreprise durant le stage?

10. Qui serait chargé de mon évaluation? Quels seraient les critères de réussite?

L’intérêt de poser toutes ces questions (avec tact et professionnalisme, bien sûr) réside dans le fait que vous signifiez clairement ainsi votre intention de prendre ce stage au sérieux, et votre volonté que vos superviseurs en fassent autant. Malheureusement, certaines personnes annonçant des possibilités de stage ne cherchent en fait qu’une personne qui travaillera pour eux sans rémunération, et à qui ils ne donneront pas grand chose en retour – et c’est là une situation dont vous devez vous méfier et que vous devez éviter! Cette liste de questions vous permettra de poser un jugement éclairé sur la situation et de vous positionner de sorte que vous demandiez – sans mendier – un stage. C’est bien d’apprendre à le faire tôt dans votre carrière.