Skip to main content

Un petit rappel des règles de base en entrevue

Un petit rappel des règles de base en entrevue


Par Johanne Ménard
Collaboratrice de Monster



Bravo! Vous avez été retenu pour une entrevue. Cela veut dire que vous avez franchi avec succès la sélection sur curriculum vitae et la pré-sélection lors de l’entrevue téléphonique. Nul doute, la prochaine « manche » sera déterminante.

Pour certains, l’entrevue en face à face est une épreuve horrible; pour d’autres, un jeu d’enfant! Pour ceux qui se demandent comment optimiser leurs chances de réussites lors d’une entrevue en face à face, sachez que l’étiquette a encore la cote et qu’un comportement approprié ne vous fera jamais perdre de point.

Rien ne sert de courir…il faut partir à point!

Cela peut sembler si banal mais en fait c’est loin de l’être. La préparation de la « logistique » pour se rendre à son entrevue doit être réglée au quart de tour.  Il faut d’abord s’assurer que l’on a bien noté le lieu de l’entrevue. Je ne peux compter le nombre de fois où durant mon expérience en recrutement j’ai eu des candidats qui ont confondu le 2001 University pour le 2020 University!!! Les paroles s’envolent, les écrits restent. Bien noter le lieu, l’adresse complète (étage, bureau),  le numéro de téléphone du recruteur, l’heure et la date de l’entrevue est essentiel. 

Si l’entrevue est tôt le matin, il faut prévoir qu’on pourrait être retardé par le trop plein de circulation, par une panne du métro, etc. Les aléas du transport en commun ou en voiture dans une grande métropole sont multiples, surtout en hiver. Arriver en retard à une entrevue doit être évité à tout prix…surtout si c’est parce qu’on a négligé de planifier le temps de déplacement requis. Les détails sur les itinéraires produits par Google ou autres moteurs de recherche sont certes une bonne source de renseignements. Quand le lieu de l’entrevue ne nous est pas familier, peut-être vaut-il la peine de s’y rendre à l’avance pour fin de repérage. Cela enlève une grosse source de stress la journée même de l’entrevue.

Si notre choix de transport se porte vers l’automobile, il faut se rappeler que  le stationnement en milieu urbain représente également un défi…en plus d’être souvent très coûteux. Le cas échéant, n’hésitez pas à demander au recruteur où se trouve le stationnement le plus près du lieu de l’entrevue.

Et si le retard est inévitable, il est souhaitable de communiquer avec le recruteur pour l’avertir dans les meilleurs délais.

L’habit ne fait pas le moine…mais il influence la perception du recruteur!

L’entrevue face à face est un moment privilégié de contact entre deux personnes, avec tout ce que cela présuppose au niveau des perceptions réciproques. Ce serait mentir que de présumer qu’un recruteur, aussi professionnel soit-il, est insensible à la présentation vestimentaire d’un candidat.  Permettez-moi d’être très claire : il ne s’agit pas ici de suggérer qu’il faut être « une carte de mode » pour venir en entrevue, pas du tout! Ma recommandation est d’adopter une tenue vestimentaire qui convient au milieu dans lequel on veut évoluer.  Un emploi dans les bureaux d’une compagnie d’assurance par exemple va faire appel à une tenue plus conservatrice que celle qu’on peut retrouver dans une compagnie qui offre des services informatiques en impartition, par exemple.  Bref, « s’habiller » de manière à démontrer d’ores et déjà sa compréhension du milieu dans lequel le poste convoité est situé démontre une belle motivation. Et si on ne sait pas quelle tenue privilégier, on peut poser la question au recruteur. En cas de doute, vaut mieux opter pour une tenue plus « conservatrice ».

 Les vêtements trop révélateurs ou moulants, trop excentriques, sportifs ou trop usés,  n’ont pas leur place. Si on ne dispose pas de la garde-robe requise, pourquoi ne pas emprunter des vêtements qui feront qu’on sera à l’aise lors de l’entrevue. Il s’agit de s’assurer que ces vêtements sont propres et frais, pas qu’ils sont neufs.

Les costumes traditionnels propres à une origine ethnique sont, sauf exception,  de mise.

Sentir bon, être propre!

Au-delà de la tenue vestimentaire, il y a l’hygiène personnelle qui importe beaucoup. Cette recommandation vous semblera peut-être superflue…mais je peux vous assurer qu’elle ne l’est pas. L’entrevue face à face se déroule souvent dans un milieu fermé…et pas toujours très grand. Autant que cela puisse se faire, on doit s’organiser pour être propre et frais lors d’une entrevue. Et l’odeur que laisse la douche à la bonne savonnette est de beaucoup préférable à celle d’un parfum capiteux. Je peux vous assurer qu’il y a certains recruteurs qui vont écourter une entrevue en  face à face parce que les candidats empestent le parfum et les incommodent physiquement! La modération a vraiment meilleur goût à ce chapitre de même qu’à celui du maquillage qui gagne à être discret. 

Avis aux fumeurs : dans la mesure du possible, si vous pouvez ne pas fumer dans les heures précédant l’entrevue, vous éviterez de porter l’odeur de la cigarette sur vous. De nos jours, je vous dirais que cela est un véritable plus qui jouera en votre faveur.

Bonne haleine…sans gomme à mâcher!

Plusieurs parmi nous se feront du souci pour l’haleine dégagée durant l’entrevue en face à face. C’est normal puisqu’il s’agira d’une conversation, souvent de durée assez longue,  au cours de laquelle on voudra éviter d’avoir une haleine fétide. L’emploi de la gomme à mâcher est-elle une solution? Ma réponse personnelle est : NON! Vaut mieux avoir pris des mesures avant l’entrevue pour s’assurer de la fraîcheur de son haleine plutôt que de mastiquer ses réponses d’entrevue!

S’hydrater en cours d’entrevue

La nervosité de passer une entrevue en face à face peut engendrer une soif plus impérieuse. Il n’y a aucun mal à demander à un recruteur si on peut avoir un verre d’eau,  si tel est le cas. Souvent, le recruteur aura déjà prévu cela dans la salle d’entrevue.  Arriver à son entrevue avec un gros café à la main ou une bouteille d’eau…est une autre histoire. J’ai le souvenir d’une candidate qui est arrivée avec un café et un beigne à la main, en train de répondre au cellulaire, et empêtrée avec un sac qui se fermait mal… L’impression laissée, à tout le moins dans mon expérience, est que l’entrevue n’était pas considérée comme étant une rencontre formelle, dans un contexte sérieux…mais plus comme un « p’tit déjeuner »!  J’aurais donc tendance à suggérer que l’on prenne son café matinal ou son thé du midi avant l’entrevue. Prendre un café avec un ami c’est une chose; passer une entrevue avec un recruteur, c’en est une autre.

Fermer son cellulaire en attendant son entrevue et durant celle-ci

Lorsqu’on est en attente de son entrevue, il est de mise de se concentrer sur ce qui va se passer…et non de converser avec qui mieux mieux… surtout si cela se passe sous le nez d’une réceptionniste!  Un cellulaire doit être fermé durant l’entrevue : il ne devrait y avoir aucune raison de le laisser distraire ce moment important.

Une poignée de main ferme…et sèche!

L’entrevue aura probablement débuté par une salutation respectueuse assortie d’une poignée de mains. Elle se terminera de façon semblable.  Dans notre société occidentale, la poignée de mains est un geste qui exprime notre cordialité et traduit aussi notre personnalité. C’est une autre expression de notre « signature » personnelle. Comment définir une bonne poignée de mains? Pourrait-on dire qu’elle a avantage à être ferme sans pour autant être « un étau »; sèche plutôt que moite;  et de durée brève plutôt qu’insistante.  Accompagnée d’un regard direct dans les yeux de notre interlocuteur et d’un sourire généreux…la poignée de mains est une autre façon de témoigner de notre intérêt pour le poste et de notre gratitude envers le recruteur.

Remercier est toujours de mise
Peu importe le résultat de l’entrevue en face à face : qu’il soit positif, douteux ou carrément négatif, il est toujours de mise de remercier le recruteur chaleureusement pour le temps consacré et l’intérêt manifesté. L’expression de la reconnaissance laisse toujours une impression positive à un recruteur. Et c’est ce que vous souhaitez laisser à la suite de votre passage en entrevue.    


Donnez-nous votre opinion!

Back to top