Skip to main content

Dois-je révéler ma grossesse pendant une entrevue?

Dois-je révéler ma grossesse pendant une entrevue?

Par Pira Kumarasamy

 

La grossesse devrait être un épisode heureux, mais cette joie peut être assombrie si vous êtes en pleine recherche d’emploi. La réalité est que commencer dans un nouveau poste qui demande une formation et devoir partir quelques mois plus tard n’est pas idéal pour de nombreux employeurs. Bien que  la loi ne vous oblige pas à révéler votre grossesse à un potentiel employeur, il y a plusieurs cas où il pourrait être judicieux de l’informer de votre situation.

J’ai toujours pensé que lorsque je tomberais enceinte, j’aurais déjà un emploi stable depuis longtemps et que je partirais avec bonheur en congé de maternité. C’est le scénario idéal, mais ce n’est pas toujours celui qui se produit. Dans mon cas, du fait de certaines circonstances, j’étais en pleine recherche d’emploi lorsque je suis tombée enceinte, et cela a indubitablement compliqué ma recherche de différentes façons.

Voici un aperçu par trimestre du processus de recherche d’emploi et des aspects importants à prendre en compte au fur et à mesure de l’avancée de votre grossesse.

 

Le premier trimestre

Au cours du premier trimestre, vous avez beaucoup de temps pour trouver un poste, vous plonger dedans et apporter d’importantes contributions avant de prendre votre congé de maternité. N’ayez pas peur de commencer votre recherche d’emploi à ce stade, et c’est complètement légitime de ne pas révéler votre grossesse.  

À ce stade, il est important de vraiment réfléchir au type de poste que vous souhaitez et de tenir compte des exigences au quotidien et des heures passées au travail. Assurez-vous de trouver un employeur compréhensif sur vos besoins dans les prochains mois, notamment en ce qui concerne les rendez-vous médicaux réguliers.

Au cours de mon premier trimestre, j’ai convenu d’une entrevue avec une agence de commercialisation qui était réputée loin d’être idéale en termes d’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle. Après mûre réflexion, j’ai décidé de ne pas me rendre à l’entrevue parce que je savais qu’un environnement de travail stressant associé à de longs trajets ne serait pas sain.

 

Le deuxième trimestre

C’est maintenant que cela se complique un peu. Jusqu’au deuxième trimestre, vous pouvez vous montrer un peu et vos mois à travailler arrivent doucement à leur fin. Il n’est pas nécessaire de faire une pause dans votre recherche d’emploi à ce moment-là parce que Service Canada vous permet de prendre un congé de maternité si vous avez travaillé au moins 600 heures d’emploi assurable au cours de l’année précédant votre grossesse, ou l’équivalent d’environ quatre mois. À ce moment-là, si vous lancer dans un nouveau poste vous rend nerveuse, orienter la recherche vers des postes contractuels pourrait être un excellent moyen pour cumuler vos heures d’emploi assurable sans vous engager.

Lorsqu’il s’agit de révéler votre grossesse à ce stade, le point le plus important sera la manière dont vous voulez que votre futur employeur perçoive la situation. Comme mentionné plus tôt, vous avez totalement le droit de ne pas en parler, mais comment vous sentirez-vous si vous devez commencer cette relation en disant à votre employeur que vous partirez dans trois à cinq mois?

Dans mon cas, une connaissance m’a donné un coup de main à cinq mois de ma grossesse et m’a décroché une entrevue par clavardage avec l’employeur de mes rêves. Au cours de la conversation, je me suis tout de suite bien entendue avec le responsable et je n’ai pas eu l’occasion d’aborder la question de Bébé. Après y avoir réfléchi, j’ai envoyé un courriel de suivi pour lui donner une image complète de la situation et lui dire que je serais mal à l’aise de rester en course. Je me suis sentie beaucoup mieux en le disant, et à ma grande surprise, il a insisté pour que je continue malgré tout et m’a informé que si j’étais l’un des meilleurs candidats, la prochaine ouverture de poste du groupe me reviendrait sans avoir à passer d'entrevue. 

 

Le troisième trimestre

Pour des raisons évidentes, c’est la partie la plus difficile de votre grossesse pour rechercher un poste. Sur le plan de la santé, vous serez probablement épuisée; et sur le plan de l’emploi, vous serez assez difficile à vendre avec votre ventre bien arrondi. Les contrats à court terme sont toujours une possibilité, mais vous arrivez également au bout de votre fenêtre d’heures d’emploi assurable.

La solution? Vous avez de nombreuses années à travailler après la naissance de votre enfant. Détendez-vous et profitez des derniers moments de votre grossesse.

 

Une dernière chose

La grossesse ne devrait pas être source de stress. Alors, si vous planifiez soigneusement et donnez des priorités, il n’y a pas de raison que cela arrive. Quant à la révélation de votre grossesse au cours de votre recherche d’emploi, le choix vous appartient. Dans un monde parfait, cela ne nuirait pas à vos perspectives d’emploi, mais hélas, le monde n’est pas parfait. 

À la fin de la journée, la manière la plus efficace de briser la barrière de la grossesse est d’être la meilleure candidate, bébé ou pas bébé.

 


Donnez-nous votre opinion!

Back to top