Skip to main content

Stimulez votre cerveau grâce à ces aliments

Stimulez votre cerveau grâce à ces aliments

Par Johanne Menard

 

Vous êtes ce que vous mangez – particulièrement au travail. Si vous ne respectez pas les échéanciers, vous traînez les pieds aux réunions et n’arrivez pas à vous concentrer, votre alimentation pourrait être en cause.

 

Les aliments que vous mangez, ou ne mangez pas, ont une grande incidence sur l’activité de votre cerveau et votre productivité au travail. En sautant le petit déjeuner et en buvant café après café jusqu’à ce dîner que vous mangerez dans l’aire de restauration, vous risquez de saboter vos performances et votre motivation.

 

Gardez à l’esprit que votre cerveau est un organe affamé qui consomme plus de 20 % de tout l’oxygène et de tous les nutriments que vous absorbez. Vous avez donc tout avantage à le nourrir correctement. Cette promotion pourrait tout aussi bien être alimentée par votre prochain repas de saumon et de légumes-feuilles.

 

En plus d’attribuer vos baisses d’énergie à votre manque de sommeil, vous pourriez également accuser votre mauvaise alimentation. « Des aliments faibles en nutriments et trop riches en sucre ralentiront votre organisme et affecteront votre concentration ainsi que votre productivité, » affirme la nutritionniste holistique Lisa Tsakos, de Nu-Vitality Health & Wellness.

 

Votre cerveau fait constamment des heures supplémentaires, bien que vous vous en rendiez à peine compte. Alors, réfléchissez : Si vous souhaitez atteindre des résultats optimaux au bureau, concentrez-vous sur des aliments qui alimenteront votre matière grise. Pour une concentration et une puissance intellectuelle améliorées, vous devez donner à votre cerveau des nutriments essentiels comme des vitamines B, des omégas-3, des probiotiques, de la choline et des antioxydants.

 

Stimulez votre cerveau grâce à ces aliments suggérés par Tsakos, @NuVitalityHW:

 

  • Allez à la pêche! Le poisson est un aliment classique pour le cerveau. Le saumon, ainsi que les sardines et les autres poissons gras d’eau froide, est riche en acides gras essentiels oméga-3 et joue un rôle clé dans l’amélioration des capacités de mémoire et de cognition.

 

  • Vive les bleuets! Les aliments riches en antioxydants protègent le cerveau des radicaux libres qui endommagent ses cellules et le prémunissent contre le déclin cognitif. Des bienfaits sont observés après la simple consommation d’une demi-tasse de bleuets par semaine. 

 

  • Bonjour les protéines. Un petit déjeuner riche en protéines réveille votre cerveau et vous met en alerte. Évitez les céréales en boîte et les rôties, et commencez votre journée par un frappé protéiné, des restants de poulet ou des œufs.

 

  • Mâchez à pleines dents. Lorsque votre concentration commence à s’épuiser, mâchez une gomme à la menthe poivrée ou une feuille de menthe de votre jardin ou bien préparez-vous une tasse de thé à la menthe poivrée.

 

  • Remuez-vous! Les œufs sont riches en L-tyrosine, aidant à la production de dopamine – un stimulant des fonctions cognitives et de la vigilance, de la mémoire et de la motivation. Les œufs durs sont rapides et faciles à apporter au travail.

 

  • Faites le plein d’énergie intellectuelle, grâce aux pois chiches, un des aliments les plus riches en vitamine B6. Parmi les autres sources de B6, il y a le poisson, d’autres légumineuses, les pommes de terre, le poulet et les graines de tournesol.

 

  • Mettez-vous au vert! Les légumes-feuilles vert foncé, en particulier les épinards, sont riches en vitamines B et en folate, ce qui est bon pour votre santé mentale. Et comme les légumes-feuilles sont faciles à digérer, ils ne détournent pas votre énergie ni l’afflux sanguin vers votre cerveau lorsque vous essayez de travailler.

 

  • Un café, un thé ou de l’eau? Hydratez votre cerveau avec de l’eau, de toutes les boissons, la plus stimulante pour lui. Ce mal de tête et cette chute de productivité en milieu d’après-midi pourraient bien être provoqués par un manque d’eau et un excès de café.

 

  • Le thé vert améliore la productivité et la concentration, ainsi que l’humeur. Mieux encore, il ne surstimule pas votre système nerveux, comme le fait le café, et vous permet de travailler jusqu’à tard le soir et de bien dormir, malgré tout.

 

  • Les aliments épicés vous donnent plus d’énergie qu’un sac de croustilles. Les aliments épicés augmentent votre température corporelle et votre métabolisme, vous donnant un regain immédiat d’énergie. 

 

 

***

 

Vous souhaitez ruiner vos performances? Consommez ces dix aliments, vous dit Lisa Tsakos, de nu-vitality.com :

 

  • Frites : Un dîner riche en matières grasses embrouille votre cerveau. La digestion demande beaucoup d’énergie la détournant de votre cerveau.

 

  • Pâtes : Un repas riche en glucides, comme un plat de pâtes ou un sandwich de type sous-marin, peut aussi agir comme dépresseur mental. Il augmente les niveaux de sérotonine et cause de la somnolence. Sieste et promotion ne vont pas de pair.

 

  • Coke Diet : L’aspartame, un édulcorant artificiel communément utilisé dans les boissons sans sucre, n’est autre chose qu’un produit chimique surstimulant les neurones et pouvant même aller jusqu’à les endommager et les tuer. Les souvenirs s’envolent!

 

  • Mr. Noodles : Le glutamate monosodique (MSG), un additif alimentaire contenu dans les nombreux repas instantanés de nouilles, s’attaque lui aussi à vos neurones et affecte votre mémoire et vos capacités d’apprentissage, en plus de causer de la fatigue et des maux de tête.

 

  • Biscuits : Ils peuvent sembler anodins, mais méfiez-vous de cette montée d’énergie classique qu’ils provoqueront et qui sera irrémédiablement suivie d’une chute de votre concentration.

 

  • Pain : Rempli de glucides, qui vous rendent paresseux, et de gluten qui vous embrouille le cerveau, ce pain à l’ail gratiné est à éviter si vous devez absolument rester concentré pour accomplir vos tâches de l’après-midi.

 

  • Hamburgers : Un choix populaire rempli de gras saturés, ce hamburger ne fera que dégrader vos fonctions cognitives, ralentir votre mémoire et augmenter vos risques de démence et d’Alzheimer.

 

  • Gras trans : De loin, l’un des pires éléments de la liste, ils jouent sur votre mémoire. Si vous avez des trous de mémoire à des moments clés, vous n’avez que le beigne ou le muffin rempli de gras trans que vous avez englouti cet avant-midi à blâmer.

 

  • Malbouffe : Posez ces croustilles. Éloignez-vous de cette barre de chocolat. Une étude australienne de 2015 a découvert que les adultes adoptant un régime basé sur la malbouffe ont de plus petits cerveaux – qu’y a-t-il à ajouter!

 

  • Bananes : Vous vous sentez somnolent! C’est la particularité des aliments riches en magnésium comme les bananes. Mangez des bananes si vous souhaitez vous détendre, et non pas lorsque vous devez vous concentrer sur les affaires de l’entreprise.

 


Donnez-nous votre opinion!

Back to top