Skip to main content

Une entrevue tout en beauté

Une entrevue tout en beauté


Par Johanne Ménard
Collaboratrice de Monster

On dit souvent que notre style est le reflet de notre personnalité. Cependant, dans le cadre d’une entrevue, est-il approprié d’afficher pleinement son style ou est-il préférable d’adopter une tenue plus conservatrice? Déchiré entre votre côté « trendy » et votre souci de projeter une image professionnelle? Soucieux de faire une bonne première impression, tout en restant vous-même? Avoir une allure actuelle sans avoir l’air d’un contenant sans contenu? Il y a de quoi perdre ses repères, puisque tendance et allure professionnelle ne riment pas toujours ensemble! À la lumière des tendances 2012, nous vous proposons quelques pistes pour créer un look actuel et stylisé, tout en laissant une impression qui vous permettra de décrocher l’emploi de vos rêves!

Premièrement, le choix de votre tenue pour une entrevue de sélection devrait être fait en fonction de la culture de l’entreprise et de la nature du poste pour lequel vous avez posé votre candidature. Par exemple, une entreprise branchée dans un domaine comme la publicité, la mode ou le commerce au détail appelle un style qui se rapproche un peu plus d’une page du dernier « Loulou » qu’une entreprise du secteur financier. Afin d’être bien renseigné, une visite du site internet de l’organisation est fortement recommandée, puisqu’elle vous donnera une idée de l’image de marque de l’entreprise. À l’opposé, peu importe le poste ou le secteur d’activités, une apparence soignée (vêtements repassés et propres, cheveux propres et visage dégagé, etc.) sera votre meilleure carte de visite. On garde donc nos leggings défraîchis pour une autre occasion…ou on saisit tout simplement l’opportunité de s’en débarrasser!

D’ailleurs, au-delà du choix du vêtement lui-même, c’est l’attitude que vous dégagerez qui sera la plus importante. Pour marquer des points, il faut respirer la confiance en soi; démontrer de l’assurance envers ses compétences. Porter un vêtement dans lequel vous vous sentez à votre meilleur vous aidera à compléter votre préparation mentale un peu à la manière d’un sportif qui enfile son uniforme et ses espadrilles. Au besoin, valider votre choix auprès de proches en qui vous avez confiance.

Comme plusieurs, vous avez tenté de chasser la grisaille automnale en courant les boutiques à la recherche des plus belles trouvailles mode? Les jeans de couleurs, la teinte bordeaux, la cape, la chemise aztèque, la jupe en cuir, le chemisier transparent, la robe en blocs de couleurs : lesquels se prêtent à une entrevue et lesquels réserver pour d’autres occasions?

Bien qu’il n’y ait pas de règle universelle, voici un survol des tendances à favoriser et à éviter lors d’une entrevue de sélection :

À porter:

  • Le bordeaux : couleur classique, noble et surtout très en vogue cet automne, elle se prête tout à fait à une entrevue de sélection;
  • Le bottillon : il s’est inséré subtilement dans notre garde-robe d’automne et d’hiver depuis déjà quelques saisons, et ne passe certainement pas inaperçu cette année. Il se porte particulièrement bien avec un pantalon étroit, et convient tant à elle qu’à lui;
  • Le tricot à col châle : messieurs, à moins qu’un veston ne soit plus approprié, le tricot à col châle donnera de la structure à votre look tout en ayant une allure mode;
  • Le veston militaire : structuré et intemporel, il peut favoriser une image sérieuse et déterminée, à condition d’être fait dans des tissus et couleurs modernes. On éviter donc le veston militaire kaki en coton, mais on porte celui en laine marine.
  • Le tailleur nouveau genre : dans un environnement professionnel, le tailleur demeure une valeur sûre. Pour les hommes, la tendance est au tailleur étroit et sombre. Porté avec une cravate étroite, il mettra votre petit côté « hispter » en lumière. En ce qui a trait aux femmes, la jupe ou la robe à basque accompagnée d’un veston plus conservateur donnera une touche de style à votre look.

À éviter:

  • Le fluorescent : il est distrayant et projette une image qui rappelle plus l’adolescence que la maturité professionnelle. Qu’il soit sur des jeans, des ongles ou même un sac à mains, on le garde pour les soirées branchées;
  • Le style « nomade » ou « aztèque » : plus approprié pour un week-end à la campagne ou un dimanche aux tamtams du Mont-Royal, quoi que plutôt actuel, il n’est pas des plus appropriés en entrevue;
  • Les vêtements révélateurs : que ce soit un décolleté plongeant, une jupe trop courte ou trop moulante ou même un chemisier transparent comme il s’en voit tant cet automne, vous ne souhaitez probablement pas être embauché pour vos « attributs ». Disons que la « modération a meilleur goût »! Soyons clairs : séduction et recrutement ne font pas bon ménage…
  • Les accessoires distrayants : des bracelets bruyants, de gros bijoux colorés, des faux ongles dignes du dernier vidéo de Marie-Mai, bref, tout accessoire trop clinquant risque de monopoliser l’attention de la personne rencontrée et d’ainsi laisser moins de place à votre personnalité. Messieurs, vous n’êtes pas à l’abri des « accessoires » distrayants : gomme, café, cellulaire, casquette, téléphone intelligent, immense sac à dos, etc. entrent tous dans cette catégorie.

À petite dose:

  • Le tigré ou le motif léopard : à utiliser avec modération dans des milieux plus avant-gardistes. Autrement, il peut projeter une image plus aguichante que sérieuse;
  • Le cuir : une insertion sur une robe ou sur un pantalon, un veston en cuir bien coupé ou même une jupe en cuir peuvent démontrer votre professionnalisme et votre côté plus « trendy » à la fois.

Si l’habit ne fait pas le moine, en matière de recherche d’emploi, l’habit a tout de même un impact non négligeable. On le préférera sobre, de bon goût, personnalisé mais sans extravagance afin qu’il laisse transparaître :

  • Notre personnalité véritable
  • Notre compréhension des tenues vestimentaires convenables pour le milieu de travail ciblé
  • Notre confiance personnelle

L’occasion de faire bonne impression est brève et unique lorsqu’on rencontre un employeur potentiel. Autant en tirer le maximum en étant vêtu de bon goût!


Donnez-nous votre opinion!

Back to top